FamousWhy
CAN
Famous People Famous Regions Famous Articles Famous Software FamousWhy Web Services Famous Forum Submit Content
|
create pool

Famous Regions

 

Ask a Question about Histoire de la Yougoslavie

Histoire de la Yougoslavie... Directory
Submit your website/blog for free
Make it famous!

Famous Tags


région   canada   etat   capitale   ile   ville   asie   atlantique   cote   europe   ocean indien   afrique   pacifique   grand   riviere   port   afrique occidentale   archipel   ottawa   economique   jeux olimpiques   grande ville   amerique du nord   petite   mexico   océanie   saint-laurent   winnipeg   manitoba  

All Tags

Famous Forum

 

Histoire de la Yougoslavie

 Q:   Ask a Question about Histoire de la Yougoslavie       
Histoire de la Yougoslavie L’histoire de la Yougoslavie est caractérisée par le fait que les nombreux peuples qui constituent ce pays : Serbes, Croates, Bosniaques, Slovènes, Macédoniens et Monténégrins, n'ont pratiquement pas eu d'histoire commune jusqu'au début du XX-ème. Les contrées qui forment l'actuelle Yougoslavie étaient déjà habitées au temps de la préhistoire. Pendant la première moitié du VI-ème siècle, des tribus slaves vinrent s'y fixer. Mais ces groupes vivaient fort divisés; ils tentèrent, dès le début du VII-ème siècle, de constituer des États indépendants.

Les Slovènes se libérèrent du joung des Avars sous le commandement de leur roi Samo; ils résistèrent victorieusement en 633 au roi franc Dagobert. Mais les Francs revinrent à la charge : ils soumirent les Slovènes, qui tombèrent alors sous la domination du Saint Empire romain germanique. La Serbe conquit son indépendence à la fin du IX-ème siècle. Après avoir été soumise à différentes reprises par les Bulgares et par les Byzantins, elle redevint indépendante et unifiée sous Étienne premier Nemanja, fondateur de la dynastie des Nemanjic. Un de ses fils, Sava, fonda une Église serbe orthodoxe ne dépendent pas des patriarches de Constantinopole. Sous les successeurs de Nemanja et surtout sous l'empereur Dusan le Fort, qui régna de 1331 à 1355, la Serbie devint le plus puissant État des Balkans. Dusan légua au pays un remarquable code; on peut sur bien des points le comparer à Charlemagne. Sa mort marqua le début de la décadence; les Serbes furent vaincus par les Turcs à la bataille de Kosovo.

Cette défaite inaugura la longue période de domination turque sur la Serbie. Mais Kosovo, où 35000 Serbes s'étaient battus jusqu'à la mort contre 100000 Turcs, devint un symbole du patriotisme serbe.
L'histoire du Monténégro s'est longtemps confondue avec celle de la Serbie. A cette époque, le pays s'appelait Zeta. Il constitua une principauté après la mort de Dusan, mais fut envahi par les Turcs en 1499. Les habitants se réfugièrent dans les montagnes, où ils résistèrent aux attaques turques et maintinrent, jusqu'en 1918, un Monténégro libre.

En 1500, tous les États slaves indépendants du Sud avaient disparu, le Monténégro excepté. Les uns, au nord et à l'ouest, se trouvaient sous la tutelle de l'Autriche ou de la Hongrie, tandis que les autres, au sud et à l'est, étaient tombés sous la domination turque. Une grande partie de la Dalmatie, à l'exception de la république indépendante de Raguse (Dubrovnik), dépendait de Venise. Mais bientôt des soulèvements éclatèrent de toutes parts. C'est alors que naquit chez tous les peuples qui forment aujourd'hui la Yougoslavie, un sentiment de solidarité, face à l'occupation étrangère. Au début du XIX-ème, cet esprit de solidarité se précisa. L'illyrisme était ne, il eut d'abord un caractère exclusivement littéraire et linguistique. Au milieu du XIX-ème siècle, l'illyrisme fut remplacé par un mouvement plus vaste : le yougoslavisme (mouvement des Slaves du Sud, youg signifiant sud). En 1804 et en 1815, des révoltes secouèrent à nouveau la Serbie.
La première de ces révoltes était commandée par Karageorges, la seconde par Milos Obrenovic : les Turcs furent amenés à reconnaître l'autonomie de la Serbie (1830).

En 1878, le congrès de Berlin consacra son indépendance. L'attentat de Sarajevo, en Bosnie, le 28 juin 1914, qui coûta la vie au prince héritier autrichien, l'archiduc François-Ferdinand, fournit à l'Autriche-Hongrie le prétexte pour déclarerla guerre à la Serbie. Ce fut l'origine de la Première Guerre mondiale.
Après le conflit fut créé, grâce à l'intervention des Alliés, le royaume des Serbes, Croates et Slovènes. Ainsi naquit le premier État national des Slaves méridionaux, sous la domination centralisatrice de la Serbie et la dictature du roi Alexandre premier. Celui-ci fut assassiné à Marseille en 1934 par un terroriste croate. Les gouvernements qui se succédèrent alors se tournèrent de plus en plus vers les Puissances de l'Axe (Allemagne hitlérienne et Italie fasciste). Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la Yougoslavie fut occupée à partir d'avril 1941 par l'Allemagne, l'Italie, la Hongrie et la Bulgarie.

Bientôt naquit le mouvement national de résistance des partisans, sous la double direction du secrétaire général du parti communiste, Josip Bronz et du délégué du gouvernement émigré à Londres, le général Mihajlovic. Ce dernier fut exécuté en 1946 sur l'ordre de Tito. Un million et demi de Yougoslaves environ perdirent la vie pendant la Deuxième Guerre mondiale.

La Yougoslavie devint une république fédérative, sous la présidence du maréchal Tito. Six républiques composent cet État fédéral : la Serbie, la Croatie, la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédonie et le Monténégro. La Yougoslavie appartient au groupe des républiques populaires socialistes, mais elle adopte en politique internationale une attitude absolument indépendante de l'Union soviétique. Tito est un des principaux leaders du ''tiers monde''. Sur le plan international, la Yougoslavie a adopté une position de neutralité : elle n'adhère à aucun bloc, ni économique ni politique.

Histoire de la Yougoslavie Lists
Catégorie
Yougoslavie


Tags: histoire, yougoslavie, serbes, croates, bosniaques, slovenes, macedoniens


Date Added: 20 April '12


Add a link to this page on any related website, blog or forum using this code :