FamousWhy
CAN
Famous People Famous Regions Famous Articles Famous Software FamousWhy Web Services Famous Forum Submit Content
|
create pool

Famous Regions

 

Ask a Question about La pampa en Argentine

La pampa en Argentine Directory
Submit your website/blog for free
Make it famous!

Famous Tags


région   canada   etat   capitale   ile   ville   asie   atlantique   cote   europe   ocean indien   afrique   pacifique   grand   riviere   port   afrique occidentale   archipel   ottawa   economique   jeux olimpiques   grande ville   amerique du nord   petite   mexico   océanie   saint-laurent   winnipeg   manitoba  

All Tags

Famous Forum

 

La pampa en Argentine

 Q:   Ask a Question about La pampa en Argentine       
La pampa en Argentine L'Argentine est un des principaux États d'Amérique du Sud. La plus grande partie du pays appartient a la zone temperée, mais la région située à l'ouest de Buenos Aires se caractérise par un climat continental. Cette région est formée par la pampa, vaste plaine couverte de hautes herbes qui fait songer aux grandes steppes russes ou à la Prairie américaine. Cette pampa est parfois appelée le ''trésor'' de l'Argentine, et non sans raison car les trois quarts de la richesse du pays en proviennent.

La pampa possède un sol très fertile, bien que sa composition ne soit pas uniforme. Sans entrer dans les détails, nous pouvons dire que la pampa appartient aux terres noires qui sont des terres chimiquement très riches où l'activité biologique est intense. Les matières organiques sont intimement mélangées aux fines particules minérales. Ceci a pour conséquence de former une épaisse couche d'humus faite de particules noires. Comme le climat est de caractère continental, la végétation naturelle a le type de la steppe. La pampa est une immense prairie sans arbres qui n'était occupée autrefois que par des indiens. La pampa couvre environ 1é5 du territoire argentin. Elle fournit actuellement deux produits de base de l'économie nationale : les céréales et la viande. Aux endroits où les précipitations sont suffisantes, l'agriculture et l`élevage ont pu se développer. A l'intérieur du pays, où le climat est plus sec, le sable recouvre le sol. Le vent forme souvent des dunes et érode le sol auquel il enlève alors toute fertilité. A ces endroits, la pampa est un vrai désert. Vers le sud, les étendues sablonneuses dominent également et la population est très clairsemée. C'est là que commence la Patagonie. Vers le nord s'étend le Chaco qui, selon les précipitations, peut être une étendue marécageuse ou désertique.

La véritable pampa, l'hinterland de Buenos Aires, a un rayon d`environ 450 km. Elle offre un caractère monotone et peu accidenté. L'horizon semble continuellement se dérober. La pampa a inspiré de nombreux écrivains et poètes, nottament Jules Superville, en raison sans doute de cette solitude et de cette uniformité.
Des immigrants venus d'Europe, surtout d'Espagne, ont découvert les possibilités économiques de la pampa, terre exceptionelle de pâturages et de culture. Aidés d'Européens, les Indiens se sont mis à capturer les troupeaux de chevaux sauvages et de bovidés qui erraient dans la pampa. Tout d'abord l'élevage n'était pratiqué qu'en vue de l'exportation des peaux, la viande n'ayant aucune valeur puisqu`on ne disposait pas de bons moyens de transport. Lorsque la technique moderne a permis de préparer des extraits de viande, la pampa a vu son rôle dans l'économie augmenter dans de sensibles proportions, et plus encore lorsque l'adoption de systèmes de réfrigération a permis la conservation de la viande. L'industrie de la viande connaît un essor inégalé en Argentine. Ceci provient du fait que l'herbe et les aliments pour le bétail sont d'excellente qualité et possèdent une grande valeur nutritive, ce qui contribue à la qualité du bétail. Des spécialistes consacrent d'ailleurs toute leur attention à ce bétail et à son amélioration. Des animaux sélectionnés sont importés d'Europe, surtout de Grande-Bretagne. Des croisements ont permis de créer un cheptel producteur de viande et un autre producteur de lait.

L'expédition de cette massa de produits a posé d'autres problèmes, que l`Argentine a résolus en créant un réseau de voies de communication par route et par fer qu`emprunte la viande ou le bétail pour gagner les gigantesques entrepôts frigorifiques, les abattoirs et les usines de conserves où la viande est traitée selon les méthodes les plus modernes. Les installations ont généralement été construites par des ingénieurs anglais. La Grande-Bretagne est d'ailleurs traditionellement le client le plus important de l'Argentine. Le transport par mer est effectué dans des navires spécialement équipés. Des firmes nord-américains ont d'autre part installé des fabriques de conserves.

La pampa n`est cependant pas seulement une terre d'élevage, la culture y a gagné de terrain. De grandes estancias ont été morcelées en exploitations agricoles qui couvrent d`ores et déjà 60 % de la superficie totale. Parmi les produits cultivés, il convient en premier lieu de citer le mais, destiné à l'exportation, car l'Argentine ne possède pas d`élevage porcin. Le froment, l'orge et le seigle comptent également parmi les céréales produites dans la pampa. Si les récoltes sont moindres que celles du mais, les exportations sont cependant importantes et empruntent les ports de Buenos Aires, Rosario, Santa Fe ou Bahia.le lin est également cultivé, mais uniquement pour l'huile qu'il produit.

Cette activité multiple qui s'est développée dans la pampa n'a-t-ele pas rompu l'uniformité qui en faisait le charme? Ce n'est pas le cas, car toutes ces entreprises sont disséminées et perdues dans des étendues immenses. Chacune de ces entreprises ne se compose que de quelques bâtiments qui entourent l'habitation du propriétaire et celle des ouvriers. A proximité, il y a presque toujours un moulin à vent qui pompe l'eau du sol. Le tout est protégé par un écran d'arbres. De-ci de-là, des villages ont fait leur apparition. Tous affectent la forme d'un damier, les maisons, les maisons et les bâtiments administratifs étant d'une grande simplicité de même que les entrepôts pour les récoltes. Mais ils sont tellement rares qu'on a pu affirmer que l'Argentine était un pays sans villages.

Comme dans les autres pays d'Amérique latine, la population habite surtout les villes. Buenos Aires compte plus de 4 millions d'habitants et est la plus grande capitale d'Amérique de Sud. Rosario, la seconde ville du pays avec ses 700000 habitants, est le port de céréales par excellence. La plupart des villes sont très simples, avec des rues rectilignes. Les vrais chefs-d'œuvre architecturaux sont rares. Subsistent quelques bâtiments de l'époque coloniale, espagnole et portugaise, surtout des édifices religieux érigés en un style original.


Tags: pampa, argentine, buenos aires, elevage


Date Added: 23 April '12


Add a link to this page on any related website, blog or forum using this code :